top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurloudebergh

Duchess, Chris Whitaker.


C’est un lecteur de la bibliothèque dans laquelle je travaille qui nous a proposé d’acheter Duchess de Chris Whitaker. Je ne connaissais pas cet auteur, ni n’avais entendu parler de ce roman, mais après avoir reçu l’objet, l'avoir catalogué, couvert puis déposé sur le mur des nouveautés, j’ai su que je ne pourrai pas passer à côté.

Je trouvais sa couverture magnifique et la note de l’éditeur des plus alléchantes :

« Sous une carapace d’impertinence et de rébellion, Duchess est de ces personnages dont la présence lumineuse et l’énergie désespérée donnent au récit la force des grands romans qui vous marquent à jamais. »


Autant vous dire qu’il ne m’en fallait pas plus !


*


Duchess a treize ans, pas de père, et une mère à la dérive. Dans les rues de Cape Haven, petite ville côtière de Californie, elle ne souffre ni pitié ni compromis. Face à un monde d’adultes défaillants, elle relève la tête, comme un défi, tout en veillant sur son petit frère, Robin.

Mais Vincent King, le responsable du naufrage de sa mère, vient de sortir de prison. Et son retour à Cape Haven ravive le tumulte du passé.

Face à cette menace, Duchess n’a plus le choix : il va lui falloir mener le combat pour sauver ce qui peut l’être, et protéger les siens.


*


Duchess est de ces romans que l’on lit en apnée. Incapable de décoller, ne serait-ce qu’une minute, le regard de ses pages implacables.

L’écriture – précise, incisive – est grandiose d’efficacité, tant sur le plan narratif qu’émotionnel. Les personnages, tout en nuances et en complexité, respirent la vie. Ils sont attachants en diable, beaux tout simplement. Les voilà devenus nôtres le temps de cette incroyable histoire.

Le scénario est superbement ficelé, l’intrigue menée d’une main de maître, faisant danser les rythmes et les péripéties. Dès les premiers instants, nous nous trouvons pris dans ses filets argentés : c’est délicieux et angoissant tout à la fois.

Et la fin… la fin ! Quelle merveille !


Duchess est un petit bijou de noirceur serti d'éclats de lumière que je ne peux que vous recommander.

Un récit sublime, des héros inoubliables, et des heures de lecture délicieuses capables de nous rappeler nos plus jeunes années, caché·e·s sous notre couette, les yeux brûlants de fatigue, une lampe de poche à la main.

42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page